Vol Pas Cher: Jusqu -79% - Comparez les Vols Pas Chers

Quel est le meilleur indicateur de réussite scolaire de vos enfants ?


Enfants / Sunday, December 3rd, 2017

 John Médina, reconnu comme l’un des plus grands neuroscientifiques de notre époque, interpelle les parents en affirmant que le stress familial affecte l’épanouissement scolaire de leurs enfants.

Quand le stress familial affecte les résultats scolaire de votre enfant.

Dans un de ses livres, John Médina, affirme que le stress dans les foyers est profondément lié à la capacité de l’enfant à obtenir de bons résultats scolaires et donc plus tard à réussir sa vie professionnelle.

Imaginez un instant !

En ce moment, les querelles vont bon train avec votre conjoint. ¨Etes-vous efficace au travail ?
Imaginez votre enfant, moins doté que vous pour gérer ses émotions, assister régulièrement aux disputes de ses parents ? Ses parents qui sont pour lui sa seule sécurité fiable ! Pourra t’il être pleinement concentré , à l’écoute de son enseignante ?
échecscolaire

Comment votre enfant vit-il ce stress familial ?

Un certain nombres d’études montrent que déjà certains enfants à peine âgés de 6 mois ont une réaction physiologique aux conflits des adultes :
– accélération du rythme cardiaque,
– augmentation de la tension artérielle,
– augmentation de l’hormone du stress dans leur urine.

Comment ce stress se traduit-il au niveau du comportement de votre enfant ?

Les spécialistes observent que ces enfants ont des difficultés à :
– réguler leurs émotions,
– se calmer,
– faire attention aux autres,
– avoir confiance en eux en cas de conflits : n’arrivant pas à calmer leurs parents, ils ne se sentent pas capable de contrôler ce qui se passe autour d’eux.

Egalement, sont constatés :
– des problème de mémoire,
– des pertes de concentration car leur esprit est ailleurs.
– une dégradation de leur santé physique : ils sont plus souvent malades donc soit plus souvent absent ou moins attentif en classe. En effet les hormones du stress affectent le système immunitaire, autant chez l’enfant que chez l’adulte !
– des troubles de l’anxiété , une dépression possible.
Ces troubles peuvent gravement perturber les processus cognitifs qui jouent un rôle important dans la réussite scolaire et donc la réussite professionnelle.
—–enfant anxieux

Quelques constats qui font réfléchir.

John médina met en avant la seconde conséquence du stress : les cerveaux stressés apprennent moins bien que les non stressés;
– Les enfants vivant dans un foyer extrêmement stressant n’ont pas d’aussi bons résultats que ceux vivant dans un foyer paisible.
– Même quand le couple parental ne se sépare pas, les enfants vivant dans un foyer instable émotionnellement obtiennent de moins bonnes notes.
– C’est plus le conflit ouvert que le divorce qui blesse les enfants et les perturbe dans leur apprentissage, concentration et mémorisation.
– Les enfants qui volent, agressent, tuent sont souvent issus de foyer familiaux très perturbés.
Mais peut-on être autrement quand on vit une tragédie à la maison ?
dispute parent devant enfant

Que faire pour favoriser la stabilité émotionnelle dans les familles ?

Il faudrait améliorer l’entente parentale affirme John Gotteman, célèbre chercheur sur le mariage et professeur de psychologie à Washington.
Ce dernier peut prédire l’avenir d’un mariage en 3 minutes de contact avec le couple. Après des années d’observations de la vie de couple , il a :
– isolé des comportements positifs et négatifs, qui mettent en jeu ou non l’avenir du couple. Il l’enseigne.
– remarqué que le système nerveux des enfants issus de couples paisibles ne se développait pas de la même façon : ils étaient plus stables tant au niveau du comportement qu’au niveau physiologique.
En améliorant la stabilité émotionnelle des couples, Gottman et ses collaborateurs améliorent aussi celle des enfants.

La proposition de Médina : commencer par éduquer les parents.

Partant du principe que la stabilité émotionnelle de la famille est un des meilleurs indicateurs de réussite scolaire, Médina envisage un système éducatif où les premiers à apprendre seraient, non pas les enfants, mais les parents !
En améliorant la stabilité émotionnelle des couples, Gottman et ses collaborateurs amélioraient aussi celle des enfants.
Si cela vous intéresse, je m’y suis penchée. j’organise à partir de la rentrée septembre 2012, des ateliers intitulés ’’ Parents-enfants, entendez-vous !’’
CMJN de base —-
—-
Comment améliorer l’entente parentale ?

En attendent que je publie des articles sur cette thématique, je vous propose d’aller voir 2 blogs intéressants de 2 collègues bloggeurs.

– http://www.mon-couple-heureux.com/
– http://couple-zero-routine.com/

bisous
—-
Mini – coaching

Si votre enfant a des problèmes à l’école, posez-vous cette question : comment ça va dans votre couple ?
Si ça va mal, que pouvez-vous faire pour apaiser l’ambiance ?
Bien évidemment, ce n’est pas l’unique cause des problèmes de votre enfant, mais ça peut aider !