Comment sécuriser votre iPhone ?

Comment sécuriser votre iPhone ?
Partagez ce site avec vos amis Merci

Comment sécuriser votre iPhone ? Conseils et astuces Cinq étapes pour une sécurité totale de l’iPhone pour Rendre votre iPhone invulnérable aux piratages 

Le smartphone moderne est une mine de données. Le gadget contient des infos détaillées sur la localisation, les actions et autres activités de son propriétaire. Le mot de passe du client est également stocké dans l’iPhone, autorisant l’accès à divers services et ressources. Si un attaquant parvient à accéder à ces données, le client sera en danger.

Malheureusement, peu de personnes sont prêtes à assumer la responsabilité de la sécurité de leurs données, se fiant au hasard, ou même croyant qu'”il n’y a rien à cacher”.

Aujourd’hui, nous avons préparé les cinq étapes de la sécurité totale de l’iPhone grâce auxquelles les utilisateurs d’iPhone peuvent protéger leurs données personnelles contre les attaquants.

1) Sécurité des logiciels installés

Etes-vous sûr de la sécurité des applications que vous utilisez ? N’oubliez pas : tout logiciel, sans exception, peut présenter un risque pour la sécurité.

La plupart des logiciels de messagerie instantanée les plus populaires sont sûrs mais restent vulnérables aux exploits ou aux logiciels malveillants qui peuvent être installés discrètement sur votre iPhone.

En outre, certaines messageries stockent leurs données dans les services en nuage du fabricant ou sauvegardent les discussions sur iCloud d’Apple (ce qui est vrai pour d’autres types de logiciels).

C’est pourquoi si vous transférez votre correspondance de Mac Mail à Outlook pour des raisons de sécurité, vous devriez faire de même pour votre iPhone.

Voir aussi

2) Maintenez vos logiciels à jour

iPhone 12
iPhone 12

Vous avez probablement entendu maintes fois le conseil “maintenez vos logiciels à jour”. Malheureusement, ce conseil est si souvent répété que beaucoup ont commencé à l’ignorer.

Apple publie régulièrement des mises à jour d’iOS, leur disponibilité est instantanée, et tous les modèles d’iPhone sont couverts, y compris ceux sortis il y a quelques années.

Il est très important de comprendre que l’expression “vulnérabilité corrigée” s’applique uniquement à la dernière version d’iOS qui est pertinente ici et maintenant. L’utilisation de toute version antérieure est risquée.

3) Mots de passe complexes

Créez-vous des sauvegardes ? Même si ce n’est pas le cas, installez un mot de passe de sauvegarde long et complexe. Faites-le, que vous prévoyiez de créer des sauvegardes locales ou non : si vous ne sauvegardez pas votre iPhone, un attaquant le fera à votre place. Le mot de passe doit être complexe : utilisez un minimum de 8 caractères (minuscules et majuscules), des chiffres et des symboles spéciaux. Votre mot de passe doit être unique (ne l’enregistrez pas dans votre navigateur !) et ne doit pas contenir de mots du dictionnaire.

Exemple de mot de passe médiocre : myiphone, myphone, votre nom, uniquement des chiffres.
Exemple de mot de passe complexe : Combinaison de lettres majuscules et minuscules + chiffres + symboles (Myiphone@903).

Voir aussi

4) Code de verrouillage et capteurs biométriques

Par défaut, iOS propose d’utiliser un code de verrouillage de l’écran à 6 chiffres. C’est pratique mais peu sûr : il existe des solutions pour craquer le code de verrouillage, censées n’être disponibles que pour les services de police. La sécurité maximale est obtenue en utilisant un code de verrouillage à 8 chiffres ou un mot de passe alphanumérique. L’utilisation de Touch ID et Face ID est pratique, mais leur sécurité est inférieure à celle du code de verrouillage.

Voir aussi

Les meilleures applications de verrouillage gratuites pour Android pour protéger les applications par mot de passe

5) N’installez pas de Jailbreak

Les appareils jailbreakés sont moins sécurisés que les appareils non jailbreakés. Entre autres choses, un jailbreak est généralement disponible pour les anciennes versions d’iOS (Apple corrige rapidement les vulnérabilités qui permettent de l’installer), ce qui comporte des risques supplémentaires.

Même si l’écosystème d’Apple semble sûr, il a toujours ses failles, dont la plupart sont des concessions à la convivialité. N’oubliez pas que vous êtes le seul responsable de la sécurité de vos données.

Voir aussi