comment gagner de l argent sur l internet, gagner de l argent sur net, methodes faire de l argent sur l internet, comment gagner sur net, gagner en ligne,Connaître la différence Impressions et clics, CPC vs CPM et PPC vs CPC - Gagner de l'argent sur le net
Adsense,  CPC,  Gagner de l'argent,  Gagner de l'argent sur l'internet

Connaître la différence Impressions et clics, CPC vs CPM et PPC vs CPC

Impressions et clics, CPC vs CPM et PPC vs CPC C’est quoi  la différence ?

Si vous êtes également confus entre Impressions et Clics, CPC vs CPM et PPC vs CPC, cet article vous aidera à comprendre ces termes de base Internet Marketing et à comprendre la différence.

C’est l’ère du marketing numérique.

En fait, le marketing numérique est devenu aussi courant que le pain en tranches.

De plus, l’utilisation des smartphones pour accéder au Web a favorisé la croissance du marketing numérique.

L’utilisation du Web mobile a dépassé l’utilisation des ordinateurs de bureau.

Et la marge entre les deux continue de croître.

Cependant, malgré l’immense popularité du marketing numérique, de nombreuses personnes ne comprennent pas ces termes de marketing Internet et ne sont pas en mesure de comprendre la différence en deux termes.

Pour eux, la terminologie Web est complètement déroutante.

Donc, aujourd’hui, nous prenons certaines des conditions très importantes dans le marketing numérique qui ont été largement mal comprises par les nouveaux internautes marketing.

Le post comporte trois sections dans lesquelles nous examinons en détail les termes suivants utilisés dans le marketing numérique:

Impressions et clics
CPC vs annonces CPM
Pay Per Click (PPC) vs coût par clic (CPC)

Le post vous aide à comprendre mieux ces termes.

Impressions et clics

Pour commencer, permettez-moi tout d’abord de vous dire que les impressions et les clics sont liés au mode de paiement utilisé dans le monde de la publicité en ligne.

Ils mesurent l’efficacité de votre campagne publicitaire.

En fait, les termes «impressions et clics» sont les termes les plus couramment utilisés dans le marketing numérique.

Qu’est-ce que l’impression?

Les impressions sont l’interaction la plus élémentaire que vous pouvez avoir avec une page

En fait, une impression est une vue.

Lorsque votre annonce est chargée et affichée devant un utilisateur, cette impression est reconnue.

Ainsi, une impression est simplement une vue de votre annonce.

Une vue = une impression.

Il peut s’agir d’une annonce textuelle, d’une bannière publicitaire ou d’une annonce vidéo.

En d’autres termes, c’est le nombre de fois où cette annonce a été diffusée sur n’importe quel écran d’ordinateur dans le monde.

Dans le cas où une personne voit votre annonce plusieurs fois; ils seront considérés comme des impressions multiples.

Cependant, des impressions uniques se produisent lorsqu’un nombre unique de personnes voient votre annonce, quel que soit le nombre de fois où elle l’a vue.

Lorsque les mêmes personnes voient votre annonce sur plusieurs appareils (ordinateur de bureau, téléphone ou tablette), elles sont considérées comme une impression unique pour chaque appareil.

Maintenant, la question se pose, quel est le point d’avoir des impressions.

Eh bien, vous ne pouvez pas générer de clics sans impression.

Les utilisateurs doivent voir vos annonces avant de cliquer dessus ou non.

Il est appelé CPM ou Coût par mille. Ici, Mille signifie mille. Donc, si vous payez 2.0 $ CPM, 2.0 $ vous feront gagner 1000 impressions sur vos annonces.

Ici, il est important de noter qu’en tant qu’annonceur, les impressions sont le moyen le moins avantageux d’acheter de la publicité.

En tant qu’annonceur, les annonces au CPM peuvent être utiles pour la notoriété de la marque, car vous pouvez diffuser vos annonces à un large public à un prix très bas.

Pour les éditeurs, CPM peut être une bonne option s’ils obtiennent moins de clics sur les annonces de leur site Web. Comme ils n’ont pas à se soucier des clics, ils peuvent gagner des impressions publicitaires (base CPM).

Que sont les clics dans la publicité en ligne?

Maintenant, nous passons aux clics.

Un clic est dit se produire lorsqu’un utilisateur clique sur la publicité.

Dans CPC ou l’option Coût par clic, l’option publicitaire ne paie que pour le clic.

Vous pouvez également diffuser de la publicité pour chaque nombre de clics. Dans les deux cas, le clic s’avère être l’unité de mesure de base.

Le CPC est plutôt un modèle de tarification.

Cependant, il peut également être utilisé comme une métrique.

Google AdWords est la société la plus connue qui utilise le modèle de CPC. Il est facturé par clic.

Ainsi, l’annonceur doit proposer d’excellentes annonces qui méritent d’être cliquées. Cela profite à l’annonceur ainsi qu’à la plate-forme.

Vous voyez donc que les clics sont beaucoup plus pertinents que les impressions.

En fait, vous devez vous faire une idée pour obtenir un clic. De même, vous avez besoin d’un clic pour obtenir une conversion.

Cela dit, les utilisateurs peuvent également trouver votre site par d’autres moyens et le convertir directement, sans même voir votre annonce.

Cependant, tous les clics peuvent vous mener à des conversions. C’est la raison pour laquelle les clics sont si importants.

Ici, il est également important de vous informer sur le taux de clics (CTR).

CTR est utilisé pour mesurer le pourcentage de personnes qui cliquent sur votre annonce à partir des impressions totales.

Par exemple, si vous aviez 10000 impressions sur lesquelles 100 clics étaient générés, le CTR serait alors de 1%.

Pour avoir un bon CTR, il est important de se concentrer sur la création publicitaire.

Ainsi, les «publicités» jouent un rôle important pour déterminer si un utilisateur clique sur votre annonce ou non.

Cela dit, les annonces publicitaires affichent un CTR moyen d’environ 0,6%.

Pour Google ou Bing Ads, un CTR de 2% est plutôt bien considéré.

Une conversion peut se produire après un clic. C’est beaucoup plus précieux qu’un clic. Une conversion est une action de l’utilisateur telle que:

Faire un achat en ligne.
Remplir un formulaire.
Inscription à la newsletter.
Téléchargement d’un eBook.

Les annonces par clic ou les annonces au CPC sont bonnes pour les annonceurs et les éditeurs.

Les annonceurs ne doivent payer que pour les clics et non pour les impressions. Ils ne paient donc que lorsque les visiteurs visitent leur site Web.

Par rapport aux annonces au CPM, les annonces au CPC coûtent plus cher.

Pour les éditeurs, s’ils peuvent obtenir de bons clics sur leurs annonces, les annonces au CPC sont la meilleure option pour la monétisation. Ils peuvent gagner beaucoup d’argent en utilisant les annonces CPC sur leur site Web.

Le meilleur exemple d’annonces au CPC est Google AdSense pour les éditeurs et Google AdWords pour les annonceurs.

Ainsi, les impressions affichent vos annonces, tandis que les clics mènent au visiteur.

Cependant, nous aimerions souligner que vous devez optimiser vos annonces pour tirer le meilleur parti de vos efforts de marketing numérique.

Les meilleurs moyens d’y parvenir sont les tests, l’expérimentation, la répétition et l’itération

CPC vs  CPM

Jetez maintenant un coup d’œil à CPC vs. CPM Ads et découvrez la différence entre un modèle d’annonce efficace.

Quel est le coût par clic (CPC)?

Le coût par clic (CPC) est un modèle de tarification de la publicité en ligne que les annonceurs ne doivent payer que lorsque leur annonce est cliquée, et non chaque fois qu’une annonce est diffusée.

Dans ce type de modèle de tarification, les annonceurs sont en sécurité et doivent payer à chaque fois que leur annonce est cliquée, mais ils doivent s’assurer que leur annonce attire le lecteur et cliquer sur votre annonce.

Cela leur permet de s’assurer que leurs campagnes publicitaires sont pertinentes pour qu’un clic ait de bonnes chances d’être converti en action.

Ce modèle de tarification exige également que les éditeurs assument la responsabilité d’afficher les annonces au bon endroit sur leurs sites Web afin que les annonces reçoivent des clics.

Ainsi, le CPC se traduit simplement par un modèle de tarification «sans clic, sans revenu» pour les éditeurs.

C’est donc une formule très simple pour les deux côtés.

Les éléments de partage des risques et la simplicité globale de la mesure des performances sont peut-être les principaux points qui ont fait le succès du modèle de tarification au CPC auprès des annonceurs et des éditeurs.

Par exemple, le modèle de tarification CPC a été couronné de succès sur les moteurs de recherche tels que Google et Bing.

Aujourd’hui, Google génère des milliards de dollars de revenus en agissant comme intermédiaire entre les annonceurs et les éditeurs.

Google présente des annonces sur la page de résultats du moteur de recherche et sur un autre site Web dans lequel il agit en tant qu’éditeur.

Le succès du modèle CPC a été déterminant dans la formation de toute une industrie où les grandes entreprises paient les spécialistes du marketing pour leurs campagnes de publicité.

A tel point qu’il y a eu un changement marqué des dépenses publicitaires vers le monde en ligne.

Cependant, malgré les grands avantages du modèle de tarification CPC, l’adoption de ce modèle de publicité en ligne présente un problème notable.

En fait, le coût par clic des annonces est sujet aux fraudes par clic.

Ici, il est possible que le réseau de personnes intervienne en cliquant sur les annonces sans aucun intérêt pour les produits ou services vendus ou annoncés.

Cela peut être une augmentation des coûts de publicité ou une tentative de générer des revenus en cliquant sur les annonces qui apparaissent sur le site Web de l’éditeur et qui sont également impliquées dans des fraudes.

Cela dit, Google lutte contre ces fraudes.

Les meilleurs témoignages sont les millions de dollars régulièrement injectés dans le modèle de tarification du CPC.

Qu’est-ce que CPM (Cost Per Thousand Impressions)?

Le coût par mille Impressions (CPM) est le modèle de tarification en ligne le plus ancien.

Il s’agit d’un modèle publicitaire utilisé sur les sites Web que les annonceurs doivent payer lorsque leur annonce est diffusée un certain nombre de fois, que l’on clique dessus ou qu’il ne l’a pas cliqué.

Annonces CPM

Au début, CPM était activement promu par de grands portails tels que AOL et Yahoo.

Il s’est avéré être un excellent générateur de revenus pour eux étant largement sans risque.

Dans ce modèle de tarification, les annonceurs ont fait tout le travail créatif nécessaire pour concevoir leurs campagnes publicitaires et effectuer les paiements.

Les portails devaient uniquement afficher les annonces aussi souvent que possible jusqu’à épuisement du budget.

Ce modèle de publicité en ligne était donc unilatéral et n’offrait aucune garantie de performance.

En règle générale, les éditeurs préfèrent facturer les impressions car CPM n’est pas un modèle de publicité basé sur les performances.

En termes simples, les éditeurs ne courent aucun risque sur les performances des annonces avec un système de publicité CPM et sont payés pour chaque impression.

Le CPM peut être meilleur pour l’annonceur s’il veut diffuser la notoriété de la marque.

Avec de grandes bannières attrayantes, ils peuvent facilement diffuser leur marque à bas prix.

Deuxièmement, si l’annonceur peut générer un CTR élevé sur ses bannières, cela peut réduire le coût par clic.

Supposons que le modèle CPC facture 0,5 $ par clic et que le CPM facture 5 $ par CPM et que sur les annonces au CPM, l’annonceur reçoit 20 clics par 1 000 annonces.

Son coût par clic sera de 5/20 $ = 0,25 $, alors il paye 50% de moins que le modèle CPC.

Découvrez quelques-uns des meilleurs réseaux publicitaires CPM

CPC vs CPM – quel est le meilleur?

En suivant la description ci-dessus, CPC se révèle être le grand gagnant.

Un clic est toujours beaucoup plus digne d’une impression.

Cependant, vous devez également tenir compte d’autres facteurs tels que les coûts et les objectifs.

Le coût est la principale différence entre CPC et CPM.

Les impressions coûtent beaucoup moins cher que les campagnes publicitaires CPC.

Par exemple, vous pourriez acheter une annonce à 1 $ CPC. Alors que vous pourriez acheter une annonce pour 15 $ CPM.

Ainsi, pour égaler l’efficacité de la publicité au CPC, il suffit de 15 clics sur 1000 impressions.

Cela signifie que 1,5% des internautes (qui consultent votre annonce) doivent cliquer sur votre annonce pour que votre annonce soit aussi efficace et aussi chère qu’une annonce au CPC.

Ainsi, il s’avère que les annonces au CPM sont plus capricieuses. Avec la campagne publicitaire CPC, vous payez une garantie d’un certain nombre de clics.

Pourquoi devriez-vous opter pour la campagne publicitaire CPC?

En premier lieu, vous devez opter pour la campagne publicitaire CPC car vous ne payez que lorsque les internautes cliquent sur vos annonces.

Cela se traduit par le fait que vous pouvez obtenir des milliers d’impressions gratuites.

En tant qu’annonceur, vous voulez toujours payer pour les annonces qui génèrent des résultats pour vous et en ce sens; Le CPC vous permet de payer uniquement lorsque votre annonce reçoit un clic.

De plus, lorsque vous avez un budget réduit et que vous n’avez pas assez de temps pour optimiser votre publicité, le CPC peut être la meilleure option pour vous.

Pourquoi devriez-vous aller pour la campagne publicitaire CPM?

Le modèle de publicité CPM est souvent utilisé par des personnes exécutant des dizaines, des centaines, voire des milliers de combinaisons d’annonces.

Les campagnes CPM vous permettent de maximiser vos performances au-delà d’un taux d’enchère indiqué et de déterminer l’offre la plus basse possible.

De plus, CPM  n’a aucun lien avec la performance de vos annonces.

Par exemple, si l’enchère au CPM est de 1,00 USD pour 1 000 impressions et que votre CTR (taux de clics) est exceptionnellement élevé, vous pouvez obtenir un CPM aussi bas que 0,10 USD, même si vous enchérissez au taux de 1,00 USD.

Cela dit, avec les campagnes publicitaires CPM, vous devez surveiller de près vos annonces car:

Il est tout à fait possible d’épuiser votre budget sur les annonces peu performantes. De plus, les performances de vos annonces peuvent diminuer avec le temps, augmentant ainsi votre CPM effectif au fil du temps.

La décision ultime – CPC ou CPM

Cette décision dépend en fin de compte de vos annonces et de ce qui suit.

Si vos ventes sont efficaces, mais que vos annonces ne sont pas très performantes, alors CPC est le meilleur choix pour vous.

Cependant, si vos annonces sont bonnes, mais que votre entonnoir de vente n’est pas aussi efficace, CPM se révélera être un meilleur choix pour vous.

Et de plus, en suivant la description ci-dessus, on peut facilement déduire que le modèle de tarification publicitaire en ligne de CPC se distingue comme un meilleur choix pour les entreprises souhaitant faire de la publicité en ligne via diverses plates-formes puissantes telles que Google, Facebook, LinkedIn, etc.

PPC vs. CPC (Pay per Click vs. Cost per Click)

Si vous êtes relativement nouveau dans le monde de la publicité numérique, il y a de fortes chances que les termes tels que PPC et CPC vous paraissent un peu insupportables.

Ci-après, nous expliquons ces termes afin que vous puissiez mieux comprendre la signification de ces termes.

Commençons:

Qu’est ce que le PPC?

Eh bien, PPC est un type de canal de publicité numérique dans lequel l’annonceur paie pour chaque clic sur l’une de ses annonces.

Il peut s’agir d’un montant d’argent fixe et d’un budget quotidien fixe, la valeur de chaque clic fluctuant en fonction de facteurs tels que la concurrence et le volume de recherche.

Ici, nous devons indiquer que l’alternative au paiement par clic consiste à payer pour les «impressions» qui sont des vues d’annonces.

En fait, les impressions sont mesurées par coût pour 1000 impressions, au CPM.

L’avantage de PPC est assez évident.

Vous n’avez pas à payer à moins que quelqu’un clique.

Eh bien, toute conversion commence lorsqu’un utilisateur clique sur une annonce.

Donc, en utilisant PPC, vous avancez vers la conversion.

Les plates-formes telles que Google AdWords et Bing Ads utilisent un modèle PPC dans lequel elles permettent aux annonceurs d’enchérir sur des mots clés liés à leurs activités.

De plus, le canal PPC Advertising contribue à générer du trafic vers votre site Web et à le convertir en clients.

Il est également utilisé avec les plateformes de médias sociaux (Facebook, LinkedIn) pour atteindre un public cible en fonction de données démographiques et d’intérêts spécifiques.

Qu’est-ce que le CPC?

Le CPC ou le coût par clic est une mesure utilisée pour mesurer le coût par clic.

En d’autres termes, le CPC mesure le succès des annonces en ligne. Lorsqu’une annonce est cliquée, cela coûte une certaine somme d’argent. Le but est d’avoir le CPC le plus bas possible.

CPC communique le coût que vous payez réellement par clic sur votre programme publicitaire.

Elle varie en fonction de facteurs tels que la concurrence pour le mot-clé et les fluctuations du volume de recherche.

Un processus d’enchères détermine le coût du CPC.

Il s’agit d’un frais convenu lorsqu’un internaute clique sur l’annonce.

Le coût par clic vous aide à déterminer le coût d’un terme par rapport à l’avantage relatif de ces clics.

Lorsque vous connaissez le CPC, vous pouvez décider des termes sur lesquels vous souhaitez enchérir lors du calcul du retour sur investissement d’une campagne.

Enfin et surtout, votre objectif devrait être d’obtenir le CPC le plus bas au sein de vos campagnes publicitaires PPC ou CPM.

Par exemple, dans les annonces au CPM, vous avez placé une annonce à 5 USD par CPM et vous avez obtenu dix clics pour ce CPM. Le CPC concerné sera désormais de 5/10 USD = 0,5 USD par clic. Votre objectif dans les annonces CPM sera donc d’obtenir autant de clics.

Si vous utilisez le modèle PPC comme un bon CTR, le coût d’un clic sera réduit car Google AdWords recherchera un taux de clics élevé et facturera un montant inférieur à celui de votre enchère.

Disons que vous avez défini le coût par clic à 0,25 $ et que le CTR est très bas à 0,5%, alors votre effet CPC peut être de 0,25 $, mais si vous obtenez de bons CTR, 3% Google AdWords peut vous facturer seulement 0,2 $ par clic.

De cette façon, vous pouvez réduire votre coût par clic.

Avec cela, nous arrivons à la fin de cette présentation.

Nous espérons que cet article vous a permis de mieux comprendre les différents acronymes utilisés dans le monde de la publicité numérique.

Maintenant, nous sommes certains que vous avez une connaissance beaucoup plus approfondie des termes de la publicité en ligne.

Si vous avez aimé cette publication, partagez-la sur Facebook, Google Plus et LinkedIn. Vos commentaires et suggestions sont les bienvenus.

Partagez ce site

Bonjour, je suis Ilyasse SAWADOGO, auteur de ce blog, ma passion est de partager avec vous les sujets qui m'interessent beaucoup dans la vie comme voyage, developpement personnel . Merci de votre visite et votre commentaire

Close