Instagram

Google AdX ou AdSense – Lequel est le meilleur pour vous?

Adsense
Partage ce site avec vos amis Merci

AdX et AdSense sont des plates-formes de publicité numérique.

Les deux appartiennent à Google.

Les deux sont utilisés par les éditeurs de toutes tailles pour monétiser leur contenu.

Et les deux permettent aux éditeurs d’accéder aux mêmes acheteurs et annonceurs.

Alors, quelle est la différence entre eux?

Comment choisissez-vous celui qui est le mieux pour vous et votre entreprise?

Regardons de plus près et voyons en quoi ils diffèrent et les avantages de chacun.

Qu’est-ce que Google AdX?

L’origine d’AdX (Google Ad Exchange) réside dans DoubleClick Ad Exchange, une société fondée en 1996 en tant que serveur publicitaire.

Il a été acquis par Google en 2008.

L’achat était controversé à l’époque car on craignait que Google ait trop de contrôle sur la publicité en ligne.

Grâce à Google AdX, les éditeurs peuvent vendre leur inventaire publicitaire aux annonceurs et aux agences à l’aide de la technologie d’enchères en temps réel.

En établissant une place de marché ouverte où les prix sont fixés dans le cadre d’une mise aux enchères en temps réel, Ad Exchange permet aux annonces graphiques et à l’espace publicitaire d’être alloués beaucoup plus efficacement et facilement sur le Web.

Les vendeurs peuvent tirer le meilleur parti de leur espace publicitaire et avoir accès à plus d’annonceurs, tout en restant en mesure de contrôler qui peut faire de la publicité sur leur site.

Les acheteurs ont accès à plus de sites Web et d’espaces publicitaires et ont plus de contrôle sur l’emplacement de diffusion de leurs annonces.

Google Ad Exchange est-il un fournisseur de services partagés?

Une SSP (plate-forme côté offre) aide les propriétaires et les éditeurs de médias numériques à vendre des publicités numériques dans le cadre d’enchères automatiques.

Les SSP améliorent l’optimisation du rendement de l’inventaire des espaces publicitaires sur les sites Web et les applications mobiles pour minimiser le gaspillage d’espace et maximiser les vues.

En 2018, Total Media a classé DoubleClick Ad Exchange comme son premier choix pour les meilleurs éditeurs SSP.

Selon le rapport, “AdX surpasse la concurrence en connectant les éditeurs au plus grand échange mondial d’inventaire mondial.”

Qu’est-ce que Google AdSense?

AdSense a été développé par Google en tant que produit interne en 2003.

Il affiche des publicités basées sur le contenu sur des sites partenaires, permettant aux éditeurs de réaliser des bénéfices pour chaque clic publicitaire effectué.

AdSense associe les annonces à un site en fonction du contenu et des visiteurs de l’éditeur.

Les annonceurs enchérissent ensuite pour le placement de leurs annonces, comme ils le font sur Google Ads.

En fait, les annonces sur AdSense proviennent de Google Ads, du Réseau Display de Google et d’autres produits Google.

Cela peut être l’avantage d’avoir Google sur son nom de marque ou le fait qu’il s’agit d’un produit publicitaire facile à configurer et nécessitant un minimum de travail, mais AdSense est beaucoup plus populaire qu’AdX / DoubleClick dans la recherche Google.

Cependant, sa popularité ne fait pas nécessairement d’AdSense le meilleur produit.

AdX est un réseau d’échange d’annonces, tandis qu’AdSense est un réseau publicitaire.

Les deux produits servent une utilisation fondamentalement différente pour différents types de clients.

Alors, quelles sont exactement les principales différences? Et quelle plateforme vous convient le mieux?

Lisez aussi

Google AdX vs Google AdSense: quelles sont les principales différences?

Google AdX (anciennement DoubleClick Ad Exchange) est un réseau d’échange d’annonces.

Cela signifie qu’il s’agit d’une plate-forme de publicité programmatique, offrant des enchères en temps réel (RTB) sur les espaces publicitaires aux réseaux publicitaires, y compris AdSense, les agences et les plates-formes côté demande.

Les éditeurs travaillant avec Google AdX ont accès à un inventaire plus vaste et peuvent accéder aux acheteurs de Google Ads et d’autres marchés utilisant cet échange.

Il offre également beaucoup plus de contrôle aux éditeurs sur leur espace publicitaire et leur permet de vendre directement leur inventaire publicitaire.

La concurrence est également plus forte pour l’inventaire publicitaire, ce qui se traduit par une augmentation des revenus par bloc d’annonces vendu.

Google AdSense est un réseau publicitaire.

Il permet aux éditeurs de monétiser leur contenu sur ordinateur et mobile.

La configuration est très simple.

Il vous suffit de créer des emplacements d’annonce et d’insérer un tag dans le code de votre site.

Dès lors, AdSense se chargera de tout, de la diffusion des annonces au ciblage, en passant par le paiement à l’éditeur.

Google AdSense remplira ces emplacements avec des publicités ciblées sur les cookies du programme Google Ads.

Le taux de remplissage est compris entre 95 et 99%.

Par conséquent, la plupart du temps, vos blocs d’annonces seront utilisés.

Ce n’est pas un moyen très lucratif de monétiser le contenu, car la plate-forme est conçue pour fournir des impressions à faible coût aux annonceurs.

Les éditeurs ne peuvent pas définir de prix plancher pour leurs blocs d’annonces, et ils ne peuvent pas non plus vendre ces blocs eux-mêmes.

En bref, ils sont coincés avec ce que Google leur propose.

Pourtant, il existe de nombreuses histoires de blogueurs et d’opérations à petite échelle capables de générer un bon salaire  grâce à AdSense.

Qu’est-ce que Google Ad Manager?

Google Ad Manager est le produit de serveur publicitaire phare de Google, permettant aux éditeurs de tirer parti de plusieurs réseaux publicitaires, notamment AdSense, Ad Exchange et des réseaux tiers.

À la fin de 2018, Google a renommé nombre de ses produits publicitaires et destinés aux éditeurs, notamment AdWords, Ad Exchange, DoubleClick et d’autres outils de publicité et de marketing.

AdSense et AdX sont-ils inchangés?

Bien qu’AdSense reste un produit distinct pour les éditeurs de petite et moyenne taille, Google Ad Manager combine le serveur publicitaire / SSP populaire de Google (anciennement DFP) et son échange d’annonces leader du secteur (AdX).

Les éditeurs ont besoin d’un compte AdSense pour s’inscrire à Google Ad Manager, mais pour rejoindre Ad Exchange, les éditeurs doivent être invités par Google ou s’inscrire via un partenaire tiers.

Ce faisant, Google limite l’accès à son échange publicitaire premium et à son serveur publicitaire aux grands éditeurs et partenaires.

Fonctionnement des acheteurs autorisés avec Google Ad Manager

Le programme Authorized Buyer de Google permet à des millions de sites Web et d’applications du monde entier de mettre leur inventaire d’annonces à la disposition des acheteurs programmatiques.

Les acheteurs autorisés ont accès à «l’inventaire des partenaires Google», ce qui leur permet de déterminer comment et avec qui ils travaillent grâce à diverses méthodes d’achat.

Les acheteurs les plus courants sont:

  • Réseaux publicitaires. Entreprises qui servent de courtiers entre les éditeurs et les annonceurs.
  • Bureaux de négociation. Divisions des sociétés holding d’agences qui effectuent des achats d’échange pour toutes les agences de l’entreprise.
  • Plates-formes côté demande (DSP). Des plateformes qui facilitent l’achat sur plusieurs échanges.

Comment démarrer avec AdX

Si vous souhaitez utiliser AdX pour vendre votre inventaire publicitaire, sa configuration peut être un peu délicate.

Étant donné que l’accès à l’échange d’annonces AdX est généralement réservé aux grands éditeurs, un représentant Google doit approuver manuellement votre demande.

Si vous parvenez à accéder à cet échange d’annonces, vous aurez accès à un écosystème publicitaire avancé doté de fonctionnalités avancées.

Vous pourrez définir des prix planchers pour vos blocs d’annonces et accéder à un plus large éventail d’acheteurs et de types d’enchères.

Si vous êtes un éditeur assez grand avec un gestionnaire de compte dédié dans Google AdX, vous pouvez même négocier votre propre partage des revenus publicitaires.

Cela peut avoir un impact énorme sur vos résultats, car de petits changements de pourcentage ont des impacts importants en raison du volume important d’un site à fort trafic.

Comment créer un compte Google Ad Exchange?

Commencez par vous inscrire à Google Ad Manager.

Vous obtiendrez DoubleClick for Publishers (DFP), qui est un serveur publicitaire de Google et un responsable de compte Google.

Cette personne vous dira si vous êtes éligible ou non à un compte AdX.

Voici ce dont vous avez besoin pour vous qualifier pour un compte AdX:

5 milliards de pages vues par mois
Mesures appropriées de protection de la marque
Un fichier ads.txt mis à jour avec les détails des acheteurs d’inventaire

Il pourrait y avoir plus de contrôles liés à la visibilité des annonces et aux problèmes de sécurité.

Google AdX peut rejeter le site Web d’un éditeur s’il est connu pour afficher un contenu inapproprié et / ou si son score de visibilité est faible.

Comment fonctionne Google Ad Exchange?

Il existe trois types d’enchères sur Google AdX:

  • Enchère ouverte. Les éditeurs sont anonymes et la vente aux enchères est ouverte à tous les éditeurs et annonceurs. Il s’agit du type d’enchère standard ou par défaut.
  • Enchère privée. Les éditeurs ciblent directement un groupe d’annonceurs sélectionné, en leur proposant des emplacements d’annonces sur leur site. Dans ce cas, les éditeurs ne sont pas anonymes, et la marque et le profil de l’éditeur ont un impact profond sur les performances d’une enchère privée.
  • Accord préféré. Dans ce mode, les éditeurs proposent un accord directement à un annonceur, en leur offrant un accès exclusif à l’inventaire sélectionné avant qu’il ne passe à une enchère privée ou ouverte. Les annonceurs peuvent alors sécuriser le placement sur des éditeurs alignés sur leur marque, ou qui ont des taux de conversion plus élevés, en échange de payer un prix plus élevé que lors d’un processus d’enchères.

La gestion et l’optimisation d’un compte Google AdX sont plus exigeantes que l’utilisation d’AdSense et nécessitent soit une agence, une équipe d’opérations publicitaires, ou au moins une ressource dédiée.

Les décisions concernant cet échange d’annonces peuvent avoir un impact important sur les revenus publicitaires.

Par exemple, si vous définissez un prix plancher trop élevé, les annonceurs peuvent ignorer votre site Web au profit d’autres alternatives moins coûteuses, entraînant ainsi une chute de vos revenus.

Pour en savoir plus sur la mise en route d’AdX, consultez la liste de contrôle Ad Exchange de Google.

Comment démarrer avec Google AdSense

Pour insérer des annonces AdSense sur votre site Web, vous devez vous inscrire à AdSense et envoyer les détails de votre site Web pour vérification.

Une fois qu’ils ont approuvé votre demande dans quelques jours, vous êtes prêt à partir.

Il vous suffit de copier les tags d’emplacement publicitaire fournis par AdSense et de les insérer dans le code de votre site Web à l’endroit où vous souhaitez placer des annonces.

Comment fonctionne Google AdSense?

AdSense est un service gratuit et la plate-forme gère toutes les étapes du processus une fois les balises configurées.

Cela signifie que tout le monde peut s’inscrire et que la barrière d’entrée est très basse.

Bien entendu, optimiser une opération Google AdSense pour maximiser les résultats peut exiger beaucoup d’efforts de la part d’un consultant spécialisé ou d’une ressource marketing.

Mais démarrer avec AdSense est en fait très simple, ce qui explique sa popularité et son taux d’adoption élevé par les éditeurs et les annonceurs.

La part des revenus publicitaires est strictement définie: 68% des revenus vont à l’éditeur, tandis que Google en garde 32%. La part de l’éditeur passe à 51% sur les annonces diffusées sur les moteurs de recherche internes de Google.

Les éditeurs ont un certain contrôle sur les annonces publiées sur leur site.

Ils peuvent, par exemple, empêcher les concurrents, les sujets et catégories sensibles et même les annonces individuelles de s’afficher sur leur site.

Ils peuvent également modifier la taille et le type des annonces (texte ou affichage, par exemple).

Les annonces proviennent de la plate-forme Google Ads, sur laquelle les annonceurs mettent en place des campagnes avec des annonces et enchérissent sur les mots clés qui déclencheront le placement de leurs annonces.

Cela permet également aux annonceurs d’accéder très facilement à l’emplacement sur le réseau publicitaire AdSense.

Google AdX vs AdSense Revenue: qui génère les meilleurs retours?

Les revenus publicitaires numériques dépendent de nombreux facteurs, ce qui rend difficile de recommander catégoriquement une plate-forme.

En 2017, Adnimation a mené une étude avec des données de 400 sites Web qui suggéraient que Google AdX générerait plus de revenus.

Mais en fin de compte, cela dépend essentiellement de la question de savoir si votre publication a une audience suffisamment large et des ressources et de l’expertise en place pour gérer et optimiser efficacement leurs opérations publicitaires via Google Ad Exchange.

Si les réponses sont positives, Google AdX ouvre alors de nombreuses autres possibilités de personnalisation et de voies d’optimisation pour maximiser les revenus.

Si vous ne le faites pas, Google AdSense, qui est plus facile à gérer et à optimiser qu’un échange d’annonces, offrira des rendements plus élevés.

Que dois-je alors choisir, AdX ou AdSense?

Google AdX propose un échange d’annonces par programmation ou avec des enchères en temps réel.

AdX a le potentiel de générer plus de revenus pour les éditeurs, mais nécessite plus d’attention et de dévouement, ou les ressources nécessaires pour embaucher un tiers capable de gérer leurs opérations publicitaires à leur place.

L’accès à AdX est limité par Google aux éditeurs préférés avec au moins 5 millions de pages vues par mois.

Étant donné que les éditeurs qui utilisent AdX ont une large audience, ils s’exposent aux annonceurs les plus réputés au monde, désireux de dépenser des budgets publicitaires importants sur des sites à fort trafic.

Si vous avez une connaissance approfondie des secteurs de la technologie et de la publicité et des ressources en place pour tirer le meilleur parti de la plate-forme, AdX est le bon choix pour vous.

AdSense, en revanche, est un moyen simple et très accessible de générer des revenus, même pour les éditeurs de petite taille et de niche.

Cela en fait un moyen populaire de diffuser des annonces textuelles, illustrées, vidéo ou interactives, ciblées en fonction du contenu et de l’audience du site.

Vous devez choisir AdSense si vous êtes un éditeur de petite ou moyenne taille avec un minimum de ressources à consacrer à la gestion et à la mise en œuvre des annonces et des connaissances techniques limitées.

Tout éditeur dont le site respecte les consignes de qualité AdSense peut demander un compte et en obtenir facilement un, mais pour accéder à Google AdX, vous devez être un éditeur privilégié avec une audience engagée.

Consultez aussi ces articles

12 méthodes éprouvées pour obtenir une approbation rapide de Google AdSense facilement

Compte AdSense désactivé : Comment l’éviter ?

Abonnez vous pour plus d'astuces Internet
Si vous cherchez plus d’avis positifs sur votre compte Google Business, pour booster votre business Achetez des avis Google- Achat d'avis Google

Leave a Reply